29/09/2006

Angela Desveaux "Wandering Eyes"

(Thrill Jockey/Pias)
Country-FolkB000GUJYVU.01._SCMZZZZZZZ_V62161321_

Sheryl Crow aurait-elle pris un pseudo? En tout cas la jeune canadienne Angela Desveaux a semble t'il quelques problemes de personnalité, voici le prototype d'un album raté. Tous les clichés de la country FM sont là. Une voix jolie certes, mais passe partout, elle pourrait nous chanter l'annuaire que cela ferait le même effet, un groupe lourd jouant de la truelle plutôt que de la musique, tous les poncifs country y passent...incroyable! Ce qui sauve le disque du zéro absolu, ce sont deux ballades country à l'ancienne "If only" et le bluesy "All the talk" où Angela se fait plus humnble et les musiciens plus dicrets, le reste ne mérite même pas d'être commenté...Ah si! si quelqu'un pouvait contacter Chuck Norris, il aurait un nouveau répertoire pour sa série culte Walker Texas Ranger. Eh oui, pas facile de faire de la bonne country, et si qui que ce soit trouve un quelconque intérêt à ce disque, soit c'est de la mauvaise foi soit alors il faut qu'il contacte un O.R.L d'urgence.
Note: 1,5/10

Alex

15:35 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : country-folk |  Facebook |

Micah P.Hinson and the Opera Circuit "Micah P.Hinson and the Opera Circuit"

(Sketchbook)
Country-FolkB000GUJYVU.01._SCMZZZZZZZ_V62161321_

Revoici le grand Micah P.hinson avec un troisième opus rempli de boue en provenance directe du Texas, d'Abilene pour être plus précis, petite bourgade charmante où, à part des cow-boys et des ploucs, y a pas grand chose. Mais revenons à nos moutons, Hinson diversifie sa musique avec ce nouvel album, en effet, les quatre premiers titres ont été enregistés pour faire danser tout ce que compte d'alcooliques la ville Abilene dans un saloon crasseux, "It'so long" termine ce premier quatuor en semi berceuse pour texans toxicos. Hinson s'essaye également à la country-rock avec le trés réussi "You're only lonely". Mais attention, Hinson ne nous a pas oublié amis mélancoliques, "Drift off to sleep" est un modèle de ballade pour tout suicidaire en cavale, "Little boys dream" ferait fuir tous les lapins roses de votre jardin imaginaire et enfin "Don't leave me now", chanson cathartique pour tous les Pokemons qui en ont marre de leur existence de merde. Pour le reste la voix caverneuse et éraillée de Hinson est de plus en plus belle et l'Opera Circuit qui l'accompagne envoie plus que généreusement la sauce, plus tabasco que mayo. Encore un chef d'oeuvre, merci Micah.
Note: 9/10

Alex

14:49 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : country-folk |  Facebook |