08/09/2006

Espers "II"

(Drag City)
Folk
Toujours dans la catégorie "les inaperçus", attardons nous sur Espers, groupe de folk de la clique Devendra Banhart/Vetiver/Coco Rosie et consors. Après un premier album bluffant et fortement conseillé, Espers sort le second, logiquement intitulé "II". On ne perd pas nos marques, Espers est un peu l'équivalent américain aux français de Cyann And Ben, distillant des chansons au goût d'hydromel, pour soigner les plaies de guerriers vikings partis chasser le dragon. Bref: de la musique de druide.
Très complexes, limite Post-Folk, les arrangements se découvrent au fur et à mesure des chansons pyramidales d'Espers. Instruments anciens, luth, vielle, orgue de barbarie, sont mélangés avec des sonorités très actuelles et le résultat est simplement parfait.
Les voix féminines et masculines invoquent dieux et déesses avec une délicatesse folle, notamment sur "Cruel Storm" ou "Dead Queen", sorte de ballade irlandaise qui fait passer les Corrs ou les Cranberries pour ce qu'ils sont déjà: des loosers.
Le nouvel album d'Espers est une magnifique invitation au voyage, à la découverte d'un monde de cyclopes et de géants, dans lequel on se sent magicien. Espers: plus fort qu'Harry Potter.
Note: 8/10

Mark

14:40 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.