30/08/2006

Ali Farka Toure "Savane"

(World Circuit)
Blues malien en deuil

Un grand de plus s'en est allé, nous laissant un album testamentaire d'une pureté absolue. Ali Farka Toure s'était révélé au grand public avec un des plus beaux albums de 2005 "In The Heart Of The Moon", accompagné alors du plus grand joueur de kora: Toumani Diabate. Ils avaient permis au public occidental de se familiariser un peu plus avec la musique mandingue (empire mythique qui aurait englobé le Mali et le Burkina-Faso). Avec "Savane", Toure nous livre un album solaire où la musique rayonne d'une aura mystique, comme la chanson "Beto", danse traditionnelle vaudoue du Niger. La politique, la corruption, la pauvreté, le racisme et l'amour, tous ces thèmes sont présents dans "Savane". La musique de Toure est un savant mélange de blues occidental et de musique mandingue où l'on sent en permanence la présence des griots (sorciers madingues). Spirituel, engagé, passionné, Toure était tout cela à la fois et "Savane" en est le parfait témoignage. Cet album est un pont fantastique entre la musique occidentale et malienne, le mélange des guitares électriques avec les ngonis ou autres calabashs en est le parfait exemple. La douceur des compositions, des orchestrations et des choeurs est faussement joyeuse. Derrière cette gaieté apparente, se cache la souffrance de tout un peuple et d'un homme qui s'est battu toute sa vie. Envoûtante et enivrante, mais toujours les pieds ancrés dans la terre rougeoyante, telle est la musique de Ali Farka Toure. "Savane" est un grand disque et son auteur était un grand monsieur.
Note: 9/10

Alex

17:11 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.