24/08/2006

Flowers From The Man Who Shot Your Cousin "Hapless"

(Waterhouse Records/Musicast)
Folk

Fleuron du micro-label parisien classieux et méritant Waterhouse, Flowers From The Man Who Shot Your Cousin sort un premier disque déjà incontournable.
Album doux, sobre, aux arrangements subtils mais travaillés, nous sommes dans un univers à la Nick Drake, référence ultime à côté de laquelle Flowers n'a pas à rougir. Au contraire, le songwriting de Morgan Caris est juste parfait, avec des phrases aussi sublimes que "this sickening sky never clears up above our heads", "the wedding bells, I give them all to someone else"... On pourrait continuer comme ceci pendant des pages, car chaque chanson est une pépite, et le livret, un véritable roman... Un roman d'amour, évidemment. L'amour qui blesse, qui donne envie d'en finir mais qui nous en empêche malgré tout...
L'amour qui joue avec nos vies.
La production est elle aussi parfaite, et les guitares sonnent comme si elles étaient là, tout près de nous.
Flowers s'exile aux USA pour une petite tournée. Mais espérons qu'ils reviendront vite dans nos contrées pour nous chanter leurs voyages. J'ai des Kleenex, je suis paré.
Note: 8/10

Mark

19:45 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

KLEENEX ta pa dé kleenex chuis enrumé dla tete.
té kronique cé dla balloune
j'te kiffe grave
bize
RACHID de Mozac

Écrit par : Rachid | 26/08/2006

tout près de nous.
Flowers s'exile aux USA pour une petite tournée. Mais espérons qu'ils reviendront vite dans nos contrées pour nous chanter leurs voyages. J'ai des Kleenex, je suis paré.

Écrit par : tiffany jewelry | 12/10/2010

Les commentaires sont fermés.