23/08/2006

Lambchop "Damaged"

(City Slang/Cooperative Music)
Country/Pop/Folk

Du Texas on n'attendait plus grand chose, mais à Austin régulièrement, un homme, Kurt Wagner nous fait oublier tout ce chaos ambient.
C'est avec une poésie remarquable à la fois dans les textes et la musique que nous revient Lambchop. Dès les premiers arpèges de "Paperback Bible", on a l'impression de retrouver de vieux amis venus nous sussurer de vieux souvenirs oubliés. Kurt Wagner, malgré des capacités vocales limitées, est pourtant un immense interprète. Sur "Prepared[2]" on a la sensation bouleversante que Kurt va s'effondrer en sanglots avant la fin du morceau et pourtant, aucune mièvrerie là-dedans. Au contraire la chair de poule couvre votre corps durant l'intégralité de l'album et c'est l'auditeur qui menace de chavirer dans les larmes tellement la grâce touche le chant de Wagner.
Coté orchestration, là encore, c'est l'Apothéose, violons, saxophones, trombones, quelques accents jazzy, un peu de country, deux doigts d'électronique. L'euphorie guette.
Une telle distinction n'est vraiment pas permise à tout le monde. Certainement le meilleur album de Lambchop à ce jour. God bless Kurt Wagner.
Note: 9/10

Alexandre

12:42 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.