22/08/2006

Luke Temple "Hold A Match For A Gasoline World"

(Millpond/Fargo)
Folk

Enfin un nouvel album de songwriter chez Fargo, qui commençait à sentir un peu le cheval mort depuis quelques mois, avec des sorties aussi consternantes que les Lords Of Altamont, qui n'ont rien à faire sur un label soi-disant "folk", ou Emilie Loizeau, alias la méga-loose de 2006, featuring Tryo.
Bref, ceci n'est pas notre sujet, d'autant plus que j'ai appris que Fargo allait enfin se bouger à la rentrée et distribuer l'immense J.Tillman dans nos contrées ! On en reparlera...
Luke Temple, donc. "Someone, Somewhere" débute, très belle chanson folk, un peu bastringue dans les arrangements, mais personne n'est parfait. Et c'est à la seconde chanson qu'on tombe amoureux, la poignante "Make Right With You", le fantôme d'Elliott Smith n'est pas loin. Puis "In The End", avec la voix d'un McCarney version americaine, très bien produite... "Mr Disgrace", avec son riff pompé sur Nick Drake, enchante une fois de plus, et "Old New York" (encore Elliott Smith !), "Private Shipwreck" ou "Only A Ghost" persistent et signent.
Conquis, c'est le mot. Un bon premier album, encore très influencé, mais Luke Temple est à suivre de très près.
Note: 7,5/10.

Mark

02:08 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.