21/08/2006

Lisa Germano "In The Maybe World"

(Young God Records/Revolver USA)
Pop/Folk

Nouvelle recrue sur l'excellent label de Michael Gira, Young God Records (Mi And L'Au, Devendra Banhart, Angels Of Light, Akron/Family, Swans...), Lisa Germano est une véritable icône de la musique indie américaine, ayant sorti auparavant de magnifiques berceuses avec OP8, ou en solo chez Capitol et 4AD.
Elle nous gratifie cet été du somptueux "In The Maybe World", travail d'orfèvre, apaisé en surface et rempli de rage rentrée: "Go to hell, fuck you", répète-t'elle en boucle à la fin de la valse "Red Thread", s'adressant à elle même, à nous, au monde entier. Elle conclut sur un "Go to hell, I love you" qui illustre bien ce fil mince et fragile entre amours brisées, alcool, et volonté, plus forte que tout, d'y croire... En elle, en nous, en l'avenir ?
Nous croyons en tout cas en Lisa Germano, qui sort son meilleur album à ce jour, album champêtre à l'odeur de mort, album ténébreux qui respire la vie... Album schizophrène qui donne envie de rester poète, envers et contre tout. Et de pleurer, aussi, parfois...
Note: 8/10

Mark

18:51 Écrit par Melancholia dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.